L’Algérie ouvre les 16ème Championnat du monde féminin de volley-ball Japon

Yoyogi National Gymnasium Tokyo le 29 octobre, 12h30 (4H30 Heure algérienne) Pérou -Algérie

 16ème Championnat du monde féminin de volley-ball Japon

L’Algérie et le Kenya représenteront l’Afrique au 16e Championnat du monde féminin de volley-ball qu’organisera le Japon du 29 octobre au 14 novembre 2010. Un mois après la sortie honorable de l’Egypte et du Cameroun au mondial masculin en Italie, les femmes tenteront de remporter un premier match. Une
performance que le continent attend depuis 1990.

Pour leur premières participation à l’épreuve du mondial, les « Volleyeuses » Algériennes (15e rang FIVB) auront comme objectif de faire mieux que lors des 29e jeux olympique de Pékin 2008 ou les coéquipières de l’excellente Fatma Zohra OUKAZI ont arraché un set face au Kazakhstan. 
"Notre première mission est d’améliorer déjà notre prestation des derniers jeux olympiques de Pékin 2008 (où l’équipe a arraché un set), pour ensuite penser à avancer dans un groupe très relevé, avec la présence de sélections plus aguerries dans ce genre de compétition et aussi on va intègre encore dans notre effectif deux jeunes F-Z DJOUAD et Celia MAGNANA pour acquérir de l’expérience du haut niveau en prévisions de prochaines internationales notamment préparation du tournoi qualificatif au 30e JO de 2012 de Londres qui demeure objectif principal de la fédération ", a affirme à l’entraîneur national, M. Mouloud IKHEDJI.

Mais à première vue, la mission des camarade de la capitaine Narimane Madani est loin d’être une sinécure sachant qu’elles devraient évoluer dans un groupe A assez relevé qui compte le Japon pays organisateur actuellement classée au 5e rang de la fédération internationale de volley-ball au 15 janvier 2010, de la Serbie au 6e rang de la Fédération Internationale de Volley-ball ou la Pologne, actuellement classée au 8e rang pour ne citer que les grosses cylindres qui composent son groupe, s’ajoute a cela le Pérou au 17e rang, vice championne du monde en 1982, médaille bronze mondial 1986, médaille argent au JO de 1988 et 12 fois championne d’Amérique du sud et l’équipe du Costa Rica classée au 31e rang de la FIVB au 15 janvier 2010 ; 7e place au championnat d’Amérique du nord en 2009, sa sera sa 2e participation au championnat du monde après celle de 2006 ou elle a terminé a la 17e position

il est rappeler en prévision de ce mondial 2010, l’équipe algérienne a fait une préparation moyenne, ponctuée par douze matches d’application, mais perturbée, par l’absence de tournoi de niveau et surtout par la blessure de sept à huit éléments clés de la sélection notamment Lynda Oulmou et FZ Oukazi.

En effet, sur le programme établi par le staff technique, figurait le tournoi de Kazakhstan qui devait permettre à l’équipe de s’aguerrir d’avantage, en affrontant des équipes de niveau mondial, et aux responsables techniques d’évaluer le degré de préparation des joueuses sur tout les plans. "Le tournoi de Kazakhstan avait une très grande importance, par le
fait que le programme de compétition était similaire au Mondial (un minimum de 8 matchs entrecoupés par une journée de repos). On tablait sur ce tournoi pour faire une évaluation de notre équipe au moment opportun de notre préparation (juillet), mais hélas, on a brillé par notre absence", explique l’entraîneur
national. Cette défaillance a perturbé énormément la préparation de l’équipe algérienne, freiné son élan, et affecté quelque peu le moral des joueuses qui a dû faire face aux impondérables du ramadhan où la charge physique a diminué.
"C’est les aléas du sport. On a essayé de remobiliser le groupe autour de leur mission au Mondial japonais dont c’est le premier pour l’équipe algérienne.
On aura tout à gagner et rien à perdre. Le fait d’y être est déjà un exploit et quelques chose de positif, je pense", Les raisons du départ environ une semaine avant le début de compétition a permis aux joueuses de s’acclimatée avec l’environnement et de récupère du grand écart du décalage horaires plus de huit (8) heures entre Alger et Tokyo, » dixit le coach Mouloud ikhedji
Vingt quatre (24) nations qualifiées, soit soixante matches programmés dans les cinq villes retenues par les organisateurs pour abriter ce championnat du monde (29 octobre- 14 novembre). Celles- ci sont les suivantes : Tokyo, Nagoya, Hamamatsu, Matsumoto et Osaka. Le premier tour se déroule sous forme de championnat, chaque équipe rencontre les 5 autres formations de son groupe. Les 4 premiers de chaque groupe sont qualifiés. Ces 16 équipes sont reparties en deux groupes. Les équipes qualifiées du groupe A se retrouvent avec celles du groupe D. Celles du groupe B avec celles du groupe C. Le second tour se déroule à nouveau sous forme de championnat où chaque équipe rencontre les 4 formations qui n’étaient pas dans son groupe initial. Les résultats et points du premier tour sont conservés. Les 2 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour des demi-finales croisées et ensuite la finale. Les équipes ayant fini 3e et 4e de chaque groupe font les matches de classement de la 5e à la 8e place. Les équipes ayant fini 5e et 6e de chaque groupe font les matches de classement de la 9e à la 12e place. 

L’équipe algérienne, conduite par le président de la FAVB, M. Mustapha Lemouchi, s’est envolée le 18 octobre 2010 à Tokyo, assisté du vice président de la FAVB Mr Mustapha Bab Ammar qui a rejoins récemment la sélection, comprend les deux entraîneurs a savoir Mouloud Ikhedji –Salah Boussaid, le préparateur physique Ahmed Halem, le Statisticien Lounes Redjdal, le médecin Ould Rouis, le Kiné Halim Ourari et les douze (12) joueuses a savoir Narimane Madani(Club Harnes/France), F-Zohra Oukazi Zohra Bensalem, Salima Hammouche(GSP), Mouni Abderahim, Safia Boukhima, Tassadit Aïssou, F-Z Djouad, Celia Magnana(ASW Béjaïa), Nawel Mansouri (NC Béjaïa),Tasbet Faïza (Tenerife/Espagne) et Lydia Oulmou (Istres Ouest Provence VB) L’Algérie, versée dans le groupe A, jouera toutes ses rencontres à Tokyo, tout d’abord face au Pérou (29 octobre a 12h30), puis, successivement, contre le Costa Rica (30 octobre, 12h30), le Japon(31 octobre, 18h00), la Serbie(2 novembre, 13h00) et en dernier lieu la Pologne 3 novembre 15h00. 
Vingt ans après sa première participation à un championnat du monde, l’Afrique court toujours après son premier match gagné. Cette fois encore l’objectif est simple pour le Kenya (5e participation) et l’Algérie et constituera un réel progrès si jamais il est atteint : il s’agira donc de gagner au moins un match à Tokyo. En 2006 le kenyan arrache 3 sets l un face a la Pologne et deux autres face au Costa Rica

Nacer Mustapha

La composition des groupes
Groupe A
Japon, Serbie, Pologne, Pérou, Algérie, Costa Rica
Groupe B
Brésil, Pays-Bas, Italie, Kenya, Porto Rico, République Tchèque
Groupe C
États-Unis, Cuba, Kazakhstan, Thaïlande, Croatie, Cuba
Groupe D
Russie (tenante), Chine, Corée du Sud, République Dominicaine, Turquie, Canada
 

Le calendrier des matchs de l’EN
Salle Yoyogi National Gymnasium
29 octobre, 12h30 Pérou - Algérie
30 octobre, 12h30 Costa-Rica - Algérie
31 octobre, 18h00 Algérie – Japon
1er novembre, repos
2 novembre, 13h00 Serbie - Algérie
3 novembre, 15h00 Algérie – Pologne

 Fatima Zohra Oukazi
 
Fatima Zohra Oukazi (joueuse) : meilleure passeuse africain 2009 fait partie des piliers de la sélection algérienne très sollicitée par des club européens Hollande ; France, Espagne. mais a préfère reste en Algérie nous l’avions contactez a Tokyo HOTEL THE B SANGENJAYA.

« Nous allons honoré le volley arabe et africain »

Quelles sont les conditions de votre arrivée ?

« C`étais dure, l`adaptation des trois premiers jours avec le décalage horaire entre Alger et Tokyo qui est de plus huit (8) heures mais dés le 4e jours on a commencé a s’acclimaté tout est devenus normale ; pour l’hébergement on est dans hôtel ou toutes les bonnes conditions sont réunis »

Comment jugez-vous votre préparation ?
 
« Mis a part le ratage du tournoi international de Kazakhstan on a effectué de nombreux stages, assez durs, à l’étranger en Italie, Serbie, France, Hongrie on s’est bien préparées pour ce 16e championnat du monde,tant sur le plan physique que tactique, avec notamment des rencontres face à de bons clubs de niveau ».
 
Quelle est l état d esprit de la sélection ?

« le moral est au beau fixe, on sera les dignes ambassadrices de l`Afrique et le monde arabe et cela n`est pas venus par hasard car on a fait beaucoup de sacrifices et d`effort pour être parmi les 24 nations a ce mondial 2010 a Tokyo après les Jeux olympiques, le Championnat du monde représente l’événement
le plus prestigieux dans le monde du volley-ball. 24 équipes s’affrontent afin d’obtenir le titre de Champion du monde, honneur pouvant être obtenu seulement à tous les quatre ans. »

Avez vous idée sur votre premier adversaire le Pérou ?
« On a les jamais rencontres au par avant, nous n’avons aucune donnée sur eux,
mais soyez-en sûr, nous allons défendre crânement nos chance »

Avez-vous quelle que chose a ajouter ?
« Je souhaite a ce que les hauts responsable du sport en prennent acte et qui le sache et inch ALLAH on arriveras de passe en 2ème tour et a la afin je remercie les responsable qui veille sur le sport féminin » 

 Nacer Mustapha